De l’IOT à l’AI

Je me permets de prendre un peu de temps pour vous partager un constat qui me semble important dans le contexte d’activité de mon entreprise. Depuis un certain temps, nous entendons des buzz Word, nous constatons des tendances, certaines de passage, et d’autres qui perdurent. Certaines d’entre elles se concrétisent, laissant place à d’autres, mais qu’en est-il de l’impact sur notre entourage, sur les entreprises? Depuis quelque temps, je constate que l’intelligence artificielle prend toute la place sur les médias. Ce mouvement a déclenché un engouement majeur chez les investisseurs qui injectent massivement dans le développement de solutions qui sont toutes plus abstraites les unes que les autres, mais qu’en est-il des investissements passés? Sont-ils oubliés?

 

Dans un moment de réflexion, retiré dans un chalet avec mon partenaire, j’ai réfléchi à la question et le constat a été frappant. Aujourd’hui, l’IOT est un des buzz Word qui est un bon exemple d’une concrétisation. La volonté de vouloir tout connecter, standardiser et rendre homogène toutes les solutions sur le terrain fait rêver, et a entrainé une vraie volonté des utilisateurs de faire des choix responsables. Faire l’acquisition d’un matériel propriétaire qui démontre des caractéristiques propres au fabriquant, et qui se démarque de la compétition, n’est plus une priorité. Aujourd’hui, les gens souhaitent déployer des solutions qui ne sont pas nécessairement les plus performantes, mais plutôt qui sont les plus compatibles. Cette volonté a entrainé une importante pression sur le marché. Un grand nombre de startups sont apparues, présentant des concepts très intéressants, mais souvent « non-industrialisées », tandis que les grandes entreprises se voient quelque peu coincées avec des produits « legacy » largement utilisés dans l’industrie et difficiles à faire évoluer. La question qu’il faut se poser est de savoir qu’adviendrait-il si toutes les technologies déployées sur le terrain par les grandes entreprises devenaient une commodité? Que deviendraient ses entreprises qui ont investi des sommes faramineuses pour se démarquer de leur compétition? Si tout est compatible, qu’est-ce qui différencie un fournisseur d’un autre?

 

Si on commence à approfondir la question, il devient intéressant de constater que les grandes entreprises investissent maintenant dans l’AI. Le message transmis aujourd’hui est que l’AI est l’avenir, c’est peut-être vrai, mais pourquoi? S’agit-il d’une volonté réelle des entreprises de développer cette technologie, ou est-ce qu’il s’agit plutôt d’un moyen disponible pour ne pas se faire dépasser? Le fait que les technologies propriétaires que ces entreprises détenaient puissent maintenant devenir commodité, il faut bien que les entreprises aient besoin de trouver une nouvelle niche, et L’AI est sans aucun doute un nouveau moyen de se démarquer en protégeant la propriété intellectuelle des algorithmes développés.

 

Depuis quelques années, RESOLOGI investit des efforts à contre-courant car nous voyons ici un potentiel important. Puisque beaucoup investissent dans l’AI, souvent il ne reste plus de financement au moment de réfléchir à la collecte de données. Trop compliqué, trop technique, trop cher. Cependant, dans quelque temps, quand les plateforme AI seront développées et prêtes à l’usage, les gens pourraient constater que sans la collecte de données, leur déploiement sera peut-être limité. Bien que tout soit techniquement possible, il sera aussi difficile pour une grande entreprise de justifier des investissements supplémentaires pour transformer son produit « legacy » en commodité, puisque la compétition sera contrainte elle aussi de le faire.

 

L’AI est une renaissance du monde des affaires, pour quand le prochain changement? Est-ce que l’AI deviendra un jour elle-aussi une commodité?

 

Expert : Julien Ciesla

Retour aux actualités